Charles Bradley : Chronique live

 

 

charles bradley portrait ok_0

C’était le mardi 12 novembre que se produisait sur la scène du Chabada Charles Bradley accompagné de ses Extraordinaires, le coup de cœur de la programmation.

Tombé du ciel, Charles Bradley sort son premier album en 2011 à l’âge de 63 ans. Le chanteur a soufflé ses 65 bougies il ya quelques jours à peine et garde une pêche incroyable en faisant revivre la soul des années 60’s comme personne ne l’a jamais fait depuis James Brown.

Après trois morceaux instrumentaux, le public échauffé, l’homme débarque sur scéne : veste jaune pétante, pantalon rouge, ceinture tête-de-mort et chaussures pailletées… Un look unique pour un spectacle unique ! Tant pis pour les absents.

Tel un réverrant, Bradley, bras ouverts, prêche l’amour et la soul pour le plus grand bonheur de son public. C’est par sa voix déchirante que l’homme témoigne d’un passé vécu dans l’ombre et la galère, mais surtout d’un amour véritable pour la vie.

Bain de foule, changement de costumes aussi barrés les uns que les autres et mouvements de danses aussi énergiques qu’improbable, le public en a eu pleins les yeux.

Si on pouvait résumé en un seul mot le show du chanteur, cela serait tout simplement : la classe tout simplement.

Merci Charles Bradley pour ce moment.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s