Playing for change, un projet musical pacifique

« Connecting the world through music »

Playing for change est un projet musical dont le but est de rassembler des musiciens des quatres coins du monde autour d’une même chanson. L’idée est que la musique a le pouvoir de défaire les frontières et de réduire la distance entre les gens.

L’histoire commence en 2005, lorsque Mark Johnson, le père du projet, se balade dans les rues de Las Vegas. Sa rencontre avec le chanteur et guitariste Roger Ridley fut décisive. Roger interprétait alors la célèbre chanson « Stand by me » dans une rue et Mark sauta sur l’occasion en filmant le spectacle. L’idée d’ajouter d’autres chanteurs de rues à cette même chanson fut rapide. Le principe est simple : superposer plusieurs chants et vidéos afin de réaliser un clip rassemblant plusieurs artistes. Le Népal, l’Afrique du Sud ou encore l’Inde furent donc les théâtres de tournages improvisés.

Un des aspects importants de ce projet est le message de paix qu’il transmet. En 2008, la fondation Playing for change voit le jour. Cette organisation à but non lucratif se destine à la création et au développement d’écoles de musiques dans le monde entier. La première voit le jour en Afrique du Sud (Gugulethu). Le concept de la fondation atttire aujourd’hui de nombreuses personnalités comme Bono, Manu Chao ou encore Stephen Marley. Face à l’ampleur du phénomène, un documentaire retraçant l’histoire du projet est disponible depuis 2009.

Si le projet vous intéresse, vous pouvez le soutenir via son site internet

Image

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s