Spamalot, un spectacle « de toute beauté »

En 2010 au théâtre ComédiaPierre-François Martin-Laval  (ex de la troupe des Robins des bois), plus connu sous le nom de PEF  relevait le défi de livrer 60 représentations triomphales de Spamalot. Il lui aura fallu plus de trois ans pour parvenir à remonter cette comédie musicale autour du roi Arthur et surtout librement inspirée du film Sacré Graal des Monty Python sortie en 1975. 

Affiche de Spamalot (C) théatre Bobino
Affiche de Spamalot
(C) théatre Bobino

 

PEF, Arnaud Ducret, Gaëlle Pinheiro, Andy Cocq, Philippe Vieux… ils sont au total 18 comédiens, chanteurs, danseurs et un chef d’orchestre sur scène pour près de 180 costumes et des personnages déjantés

«J’ai vu le spectacle pour la première fois en Espagne » : une seule représentation et PEF fut conquit !   Et enthousiaste au point d’adapter en français la pièce écrite par Eric Idle et John Duprez. Un challenge de taille pour le français qui transpose Spamalot, spectacle créé à Broadway, et déjà auréolé, dans sa version américaine, de 3 Tony Awards dont celui du « Best Musical ».

Rendez-vous donc pour festoyer et plonger dans l’univers loufoque, décalé et jamais très sérieux des Monthy Python. Chorégraphies et chansons  ponctuent cette parodie de la légende du roi Arthur et de ses chevaliers de la table ronde. Une quête du Graal totalement réinventée et quelque peu chaotique à travers des situations improbables et des personnages plus « con-con » (c’est PEF qui le dit) les uns que les autres.

Les aficionados du film retrouveront les hilarants « chevaliers du ni » et  reconnaitront rapidement le refrain  de « always look on the bright side of life». Les autres ne manqueront pas de relever le clin d’œil d’Omar Sy et de se régaler des références au cinéma ou à l’actualité musicale.

Pas évident d’adapter ce classique de l’humour anglais, me direz vous ? Et pourtant PEF y parvient avec brio sans hésiter à se jouer de l’actualité et à inclure des références bien françaises à l’humour britannique.

2h de spectacle délirant, de jeux de mots idiots, de chansons pour tourner les comédies musicales en ridicule et de gags. Le tout dans un esprit joyeusement déjanté passant du « pipi-caca » franchouillard à l’humour anglais.

 

Spamalot jusqu’en janvier au théatre BOBINO,Paris XIVe

Adaptation et Mise en scène de Pierre-François Martin Laval. Avec PEF, Philippe Vieux, Arnaud Ducret, Andy Coq, Gaelle Pinhero entre autres.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s