Un jardin en l’honneur de Madiba à Paris

Le 5 décembre 2013, Nelson Mandela s’en est allé. Il fallait vivre sur la planète Mars (et encore !) pour échapper à cette triste nouvelle. Hier, jeudi 19 décembre 2013, Bertrand Delanoë a inauguré avec Paul Mashatile, le ministre sud-africain des arts et de la culture, un jardin nommé « Nelson Mandela ». Ce jardin se situe en plein cœur de Paris, dans la partie ouest du jardin des Halles.

« Nous sommes très heureux d’être ici et nous allons continuer de travailler avec le peuple français et de renforcer notre coopération et de perpétuer ce que Nelson Mandela nous a enseigné » a déclaré Paul Mashatile à l’inauguration.

Plaque

Plaque commémorative au jardin « Nelson Mandela », à Paris

Crédits photo.: http://www.paris.fr

C’est l’architecte David Mangin qui s’occupe de l’aménagement de ce jardin. Le jardin « Nelson Mandela » se trouve dans un périmètre actuellement en chantier. Le chantier prendra fin en 2016. Il est cependant d’ores et déjà accessible au public, depuis le jeudi 19 décembre 2013.

Jardin Nelson Mandela

Jardin Nelson Mandela

Crédits photo.: SemPariSeine,Franck Badaire

      Deux semaines après le décès de Madiba, le maire de Paris a proposé de rebaptiser le jardin des Halles. Le Conseil de Paris a accepté. Désormais, on parlera du jardin« Nelson Mandela ». Pour Bertrand Delanoë, ce lieu est propice à la commémoration de Nelson Mandela, étant donné que cet espace « est au cœur de la métropole parisienne et que ce sera certainement un des lieux les plus visités de Paris ». Le jardin « Nelson Mandela » sera un lieu convivial, fréquenté par un public riche par sa diversité (origines diverses, touristes, promeneurs,…).

De plus, le nouveau jardin des Halles est éco-durable. Cette notion de développement durable est au cœur du projet de réaménagement des Halles. L’éclairage est économe et consomme peu.

      Le jardin « Nelson Mandela » porte, en le nom de Nelson Mandela, les notions d’égalité, de liberté et de paix. Sa mémoire sera perpétuée à tout jamais. Lors de l’inauguration, une plaque a été érigée en souvenir du militant anti-apartheid. A cette occasion, le célèbre saxophoniste Manu Dibango a joué une de ses compositions, inspirée par Madiba. Le saxophoniste a composé un morceau dans les années 1980 afin de (déjà) lui rendre hommage (et le libérer de prison). Enfin, Didier Bezace, comédien français,  a lu un extrait de l’autobiographie de Madiba, Un long chemin vers la liberté, paru en 1996.

Par ailleurs, le film Mandela : un long chemin vers la liberté est actuellement au cinéma.

Manu Dibango, Inauguration du jardin Nelson Mandela le 19 décembre 2013, à Paris

Un long chemin vers la liberté, par le réalisateur Justin Chadwick

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s