Le Vieux Mans ouvre ses portes pour les Journées Européennes du Patrimoine.

Comme chaque année, lors des Journées Européennes du Patrimoine, le public est invité à découvrir les secrets des vieilles demeures, des cours et des jardins de la Cité Plantagenêt.

_dsc0012-1
Rue du Bouquet (photo : CC-BY-NC Emilie Dubé)

La Cité Plantagenêt est l’une des villes médiévales les mieux conservées de France : située à l’intérieur de l’enceinte gallo-romaine, elle englobe la cathédrale Saint-Julien ainsi que de nombreuses demeures datant du Moyen Age ou de la Renaissance. S’il est agréable de s’y promener toute l’année pour profiter du cadre pittoresque et du charme de la vieille ville, il est néanmoins insatisfaisant de passer devant ces portes cochères fermées et ces façades mystérieuses.

Le week-end des 17 et 18 septembre 2016, les visiteurs ont pu satisfaire leur curiosité en entrant dans quelques unes de ces maisons anciennes, que leurs propriétaires ont accepté de faire visiter.

Les visiteurs ont également pu explorer les jardins et les cours, derrière les façades du Vieux Mans, pour y apprécier l’agencement de ces maisons imbriquées les unes dans les autres, la beauté des jardins, et y découvrir les passages secrets et les œuvres d’art cachées.

_dsc0037-1
Jardin de la Reine Bérengère (photo : CC-BY-NC Emilie Dubé)

L’une des maisons les plus fameuses du Vieux Mans, qu’il était possible de visiter ce week-end, est la « Maison des Deux Amis ». C’est une demeure de marchands très vaste, construite dans les années 1420 par le dernier architecte de la cathédrale du Mans. Sa façade, à pans de bois à encorbellements (typique de la maison à colombages), est remarquable par ses personnages en bois sculptés au dessus des portes.

_dsc0020-1
Les personnages de la « Maison des Deux Amis » (photo : CC-BY-NC Emilie Dubé)

Les visiteurs ont donc pu découvrir la complexité de l’architecture d’une telle bâtisse, ainsi que les modifications qui lui ont été apportées au fil des siècles. Les propriétaires font souvent appel à des spécialistes, historiens ou archéologues, pour en savoir plus sur l’histoire encore méconnue de leur maison : en effet, les habitants de la « Maison des Deux Amis » ne connaissent ni le nom de la famille qui l’a fait construire, ni la signification des personnages sculptés sur la façade.

En plus de satisfaire la curiosité historique du public, ces visites sont aussi l’occasion de comprendre ce que signifie la vie dans une maison ancienne. En effet, il est important de signaler au public les contraintes que peuvent représenter l’entretien et la restauration de ces vieilles maisons, toutes classées monuments historiques.

Pour ceux qui n’auraient pas eu l’occasion de visiter le Vieux Mans, les habitants font visiter leurs jardins le week-end des 1er et 2 octobre 2016, lors de la fête des Plantes et des Arts du Jardin.

Retrouvez toutes les informations pratiques sur le site de l’association « Entre Cours et Jardins » ici.

Emilie Dubé.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s