Sur la route du Vignoble nantais

imag0980

S’étendant de Nantes au nord de la Vendée, le vignoble nantais regorge de trésors notamment par ses paysages, sa gastronomie et son terroir agricole. Egalement, l’Histoire en a fait une terre riche pour le patrimoine grâce à ses édifices.

La construction du château de Clisson débute au XIème siècle par de puissants seigneurs des alentours. La forteresse s’élève au-dessus de cette ville surnommée Clisson l’italienne de par son architecture inspirée du style toscan, ses ruelles pavées, et son atmosphère chaleureuse et familiale.

Du haut de ses remparts, nous pouvons contempler une vue où s’élèvent clochers et forêts. Au XVème siècle, le château fort est terminé. Passé sous le joug du duché de Bretagne en 1420, François II de Bretagne en a fait une véritable forteresse grâce à l’ajout d’une enceinte à l’intérieur et des tours défensives. Malheureusement, Clisson n’a pas échappé aux guerres vendéennes, et les colonnes infernales de la garde républicaine française ont détruit une grande partie du monument. C’est au milieu des ruines que Marie, médiatrice du patrimoine du château depuis dix ans, nous transmet avec passion l’Histoire de ce lieu. Cette jeune femme de trente-quatre ans aime à raconter des anecdotes aux visiteurs afin qu’ils puissent se représenter au mieux la vie du château au fil des siècles. Par exemple, celle concernant Jeanne de Belleville : cette dernière, épouse d’Olivier IV de Clisson, est devenue la première femme corsaire de l’Histoire ! En effet, elle désirait venger son mari décapité en 1343 par le roi de France Philippe VI de Valois en s’attaquant aux partisans de ce dernier.

imag0968
Cour intérieure du château

Classé monument historique, le château de Clisson appartient à une collectivité territoriale du département de Loire-Atlantique qui applique une politique de préservation du patrimoine. Ainsi, en plus d’être ouvert à l’année, le lieu accueille différents évènements. Des associations de reconstitution historique médiévale viennent deux fois dans l’année présenter au public la vie à la cour, et des spectacles vivants de plein air ont lieu pendant l’été. Les Journées européennes du patrimoine mises en place en 1991 par le Conseil de l’Europe, sont également une autre occasion de faire découvrir le château. Les visites guidées proposées y sont plus nombreuses, et l’entrée gratuite attire un plus large public. Ainsi, ce weekend des Journée européennes du patrimoine est une opportunité pour tous de découvrir de nouvelles choses, parfois insolites, et permet aux structures de partager leur richesse.

Myriam Pelou

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s