Eqi Noroc à Angers : promesse tenue par les monstres sacrés du spectacle équestre

 

Les vendredi 11 et samedi 12 Novembre 2016 se sont tenues à Angers les deux représentations d’Eqi Noroc, forme artistique chimérique née de la collaboration entre les trois monstres sacrés du spectacle équestre à l’international : Magali Delgado, Frédéric Pignon et Jacques Ferrari. Les visiteurs du tout premier salon du cheval d’Angers ont ainsi rempli la salle pour deux heures de grand spectacle.

affiche_eqi-noroc_print_01Affiche du spectacle Eqi Noroc à Angers.

Présentée à Amphitéa en conclusion du premier salon du cheval d’Angers, la rencontre artistique des trois références internationales, Magali Delgado et Frédéric Pignon, créateurs d’Eqi, avec Jacques Ferrari, fondateur de la troupe Noroc, garantissait une explosion d’énergie. Le plaisir pris par les artistes s’est vite transmis à l’ensemble des spectateurs, qui ne s’y sont pas trompés : la salle était comble les deux soirées. Mais si l’affiche était en effet prometteuse, réunir Eqi et Noroc n’en était pas moins un challenge. En effet, le spectacle Eqi Noroc est un concept hybride : les corps et les âmes des chevaux et des hommes de deux compagnies aux propos différents se mêlent dans des numéros de liberté, de dressage, de voltige mais aussi de danse et de peinture. Une création ambitieuse dans des contraintes particulières.

Le projet initial d’Eqi est une forme portée par une soixantaine de personnes « dont une trentaine de cavaliers, danseurs, acrobates, voltigeurs, cascadeurs, peintres, musiciens et chanteurs. » Or, le principal défi que doivent relever les artistes à Angers est probablement le format : comment transcrire l’essentiel d’un spectacle censé jouir d’« un décor très mouvant, offrant de grands espaces pour les chevaux en action ainsi que des scènes plus intimistes », sublimé par « le feu, l’eau, la brume » et ponctué « de projections grandioses qui unifient l’action » à Amphitéa ? La proposition se doit de tenir en intérieur, dans une carrière de sable divisée en deux dans sa longueur par un rideau noir ne permettant pas de projection (quoique surmonté d’un modeste écran vidéo), et offrant un espace plus réduit. Des choix ont forcément dû être faits pour proposer tout de même, comme c’était leur principal objectif, « des numéros équestres surprenants, amusants, inédits, à grand impact esthétique et émotionnel. » Ainsi, c’est le couple Delgado-Pignon seul (accompagné d’une partie de son écurie) qui présente la plupart des numéros issus d’Eqi. Et si parmi les arts vivants on peut contempler de la danse et de la peinture en live, en revanche, le chant et la musique sont absents de la scène.

Ensuite, il a fallu mixer les propos artistiques d’Eqi à ceux de Noroc. L’objet de la Compagnie Noroc est en effet plus spécifique que celui des Delgado-Pignon : « le développement, la formation et la promotion de la voltige équestre ». Ce sont donc exclusivement des numéros de voltige qui sont présentés par la compagnie, emmenée par son fondateur Jacques Ferrari qui a choisit en 2014 l’artistique pour évoluer après une carrière sportive couronnée par le titre de champion du monde. Comment trouver une trame narrative pertinente pour lier les deux univers ? A cette épineuse question, les artistes ont choisi la réponse de la franchise : assumer la succession nette des numéros, et saluer à la fin de chacun d’eux pour permettre au suivant de prendre toute sa place.

Résultat : Eqi Noroc est, à l’image du mythe du centaure, une créature hybride. Cependant la promesse est tenue : pendant deux heures, les spectateurs ont eu un excellent aperçu du talent des artistes humains comme animaux, en particulier de leur sincérité et de leur respect mutuel. On ne peut donc qu’encourager ceux qui ont été enthousiasmés, mais peut-être un peu frustrés par le spectacle, à aller voir dès que possible les formes pures d’Eqi et de Noroc dont les tournées continuent.

 

Camille THOMAS

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s